Arts aux jardins

Evénement - Randonnée spectacle - Commande du Pays Santerre Haute Somme

2012

Direction artistique : Valérie Jallais

Technique : Matthieu Emiélot

livretaaj9-page-02.jpg

Pour voir l'intégralité du programme en PDF, cliquez sur le lien ci-dessous :https://docs.google.com/open?id=0B885bnAlvuNARGwzdXpOaDJ1dms

En amont de l'événement, le projet Arts aux jardins comprenait l'aménagement d'un jardin paysager mené par l'Atelier Sensomoto, une création plastique réalisée par le sculpteur Rémi Damiens et des ateliers menés par les artistes avec la population.
 
Pour lire le projet de Sensomoto, cliquer sur le lien ci-dessous :
Contact : Atelier Sensomoto, Sylvain Delboy et Sarah Kassler - www.sebsomoto.org
 
Pour lire le projet de Rémi Damiens, cliquer sur le lien ci-dessous :   
Contact : Rémi Damiens, Téléphone :  03 23 36 44 66

Thème du temps fort 2012 : paysage, histoire et mythe.

Le temps fort 2012 fait revivre l’histoire des étangs et des hardines. Cette histoire met en lumière le lien fort qui existe entre les habitants des rives et ces surfaces d’eau, tant sur le plan économique qu’affectif. Elle révèle aussi combien ce milieu porte la marque de la main des hommes qui l’ont aménagé, depuis des siècles, pour en tirer leurs moyens de subsistance.

 Au-delà de leurs aspects utilitaires, malgré cette emprise humaine qui façonne la nature, la dompte et la met à son service, les étangs et marais gardent un pouvoir de fascination qui ouvre les portes de l’imaginaire. Derrière l’Histoire, se glissent les contes et légendes, les mythes qui survivent dans nos inconscients et enveloppent ces lieux d’un pouvoir mystérieux, magique, parfois légèrement inquiétant. 

Pour faire entendre et revivre ces différentes facettes, histoire et mythe, nous construisons les deux journées du temps fort comme un scénario qui englobe toutes les propositions artistiques. Il s’agit d’attendre et de faire revenir la fée des étangs qui a déserté les lieux depuis quelques années. Seul le désir puissant des spectateurs peut la faire revenir.

L’origine du projet, Arts aux jardins 2012, les spectacles créés :

A l’origine de ces créations, il y a deux projets menés en partenariat avec le Pays Santerre Haute Somme. Le premier comprenait une collecte de témoignages et, à partir des informations rassemblées, la réalisation d’un documentaire et l’écriture/mise en scène d’une randonnée spectacle. Le second prévoyait la mise en place et la direction artistique d’un évènement artistique en extérieur, ainsi que la création d’un jardin paysager. Les deux projets n’ont bientôt plus fait qu’un et l’ensemble a été présenté à Voyennes dans le cadre de Arts aux jardins 2012. Les textes du livre La lettre de Voyennes et de l’installation Etrange Festin ont, dans un premier temps, été écrits pour cette manifestation.

Le projet prévoyait la création d’une randonnée spectacle avec le double objectif de proposer une forme spectaculaire originale tout en faisant découvrir au public un chemin de randonnée nouvellement ouvert. Compte tenu de la géographie des lieux, la randonnée s’est avérée difficile à mettre en place. Pour conserver l’idée d’amener les spectateurs à parcourir le site, nous avons opté pour la création d’un grand jeu, avec, à son point final, un spectacle.

Le jeu, Sur les traces de la fée des marais :

Mise en scène : Valérie Jallais

Avec : Fédéric Tellier et Christine Moreau

Avec le concours de la Maison de quartier de Péronne, la Médiathèque de Roisel, Lire ensemble, les fils de Balyn, Arboresens.

Nous avons d’abord fait circuler l’information qu’une lettre mystérieuse avait été retrouvée à Voyennes (lire le texte La lettre de Voyennes, accessible en ouvrant le pdf du livre). Dans cette lettre, l’auteur mentionnait une mystérieuse « Ile aux fées » où les fées des temps jadis avaient coutume de se rassembler.

Le jeu démarrait par l’arrivée d’un inspecteur détaché par le ministère de l’intérieur et des miracles pour enquêter sur cette histoire d’apparition de fée. Il invitait le public à le suivre dans son enquête. Munis d’une grande carte comportant quelques informations, le public devait trouver des indices, rechercher des « objets magiques » et passer des épreuves. La mise en place du jeu s’est faite en partenariat avec de nombreuses associations sans lesquelles le projet n’aurait pu aboutir.


Le spectacle, L’île aux fées :

Ecriture, Mise en scène et scénographie : Valérie Jallais

Avec: Hélène Cauet, Juliette Damiens, Myriam Guergous, Catherine Le Goff, Mercédès Chanquia-Aguirre


A la fin du jeu, le public découvrait la fameuse « île aux fées ». Là, cinq femmes attendaient l’inspecteur pour conter l’histoire de leur vie. Chaque récit mêlait des éléments fantastiques liés à la nature magique de ces femmes, toutes filles du roi des eaux, et des éléments d’histoire locale relatifs à l’aménagement, la propriété et la vie des étangs et marais.

Pour lire le texte du spectacle, cliqué sur le lien ci-dessous :

https://docs.google.com/open?id=0B885bnAlvuNAbS1yd1ZRcVVLTnc