Les contes de la faucheuse

Six contes recueillis par Jean Markale, sous le titre Contes de la Mort

Création 1998 - 2000

Conception et Mise en scène : Valérie Jallais et Valérie Judde

Sous le regard d’Arlette Desmots

Avec : Valérie Jallais, Valérie Judde et Sonia Floriant (1998), Eric Lainé (1999), Luc Kienzel  (2000)

Assis autour d'une grande table, deux femmes et un hommes semblent nous attendre. A la lumière des bougies, ils font revivre pour nous ces histoires d'un temps anciens où le surnaturel côtoyait le quotidien.

Les contes que nous vous proposons dans ce spectacle ont été recueillis dans diverses régions de France, certains à des dates déjà très reculées (1880, pour l’Histoire du savant Grantesta). Ils mettent en scène, soit les rapports qu’entretient le monde des vivants et le monde des morts, soit le rapport des vivants avec la mort qui est alors personnifiée. Leur raison d’être n’est pas de créer de la peur, c’est au contraire « une invitation à dépasser l’objet visible pour en saisir le structure interne » (J.Markale). Aujourd’hui, l’idée de progrès a ravalé la mort au rang de l’accident. Niée, cachée, évoquée comme une chose obscène, la mort n’a plus de sens. Mais la vie en conserve-t-elle alors ? Ces contes d’autrefois, simples, directs, souvent drôles, réintègrent la mort dans les processus de la vie. En cela, leur parole est apaisante.